Patrouilleure ou patrouilleuse?

Photo : Notre belle patrouilleure Sara!Une grande discussion s'est engagée sur notre page facebook cette semaine : Tess Riker, notre réceptionniste, a écrit Notre belle patrouilleure Sara! Aussitôt, un débat s'engage avec Renaud Ligneault-Gagnon qui démontre, Office québécois de la langue française, dictionnaire Larousse et Académie française à l'appui, que le terme patrouilleure n'existe pas.  

Selon Stéphanie St-Amand, linguiste, c'est patrouilleuse. Nous ne sommes pas en France pour ne pas féminiser correctement les noms de métiers, explique-t-elle. Le Québec a une grande longueur d'avance sur ces questions et nous nous devons de nous en féliciter. Tous les noms de métiers avaient leurs versions masculine et féminine au Moyen-âge, mais la Renaissance aura fait disparaître les noms féminins en reléguant les femmes à la sphère domestique. Le langage est politique. La disparition des termes féminins l'a été, la féminisation l'est aussi, conclut-elle.

Mais finalement Stéphanie et Renaud, la question qui nous importe le plus... n'est-ce pas, comme l'affirme Tess, que Sara est jolie?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire